Actualité en Algérie

Découvrez l’app lancée par le Ministère du Culte pour des fatwas instantanées

Dans un élan de modernisation et de rapprochement avec la communauté, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs d’Algérie a mis sur pied une innovation majeure qui promet de faciliter la communication entre les citoyens et les instances religieuses. Baptisée « La Fatwa Directe », cette nouvelle plateforme digitale, accessible via le lien officiel du ministère, permet désormais un dialogue instantané avec les érudits et muftis.

L’annonce de cette avancée technologique a été faite dans les bureaux d’Alger par le ministre en charge, Youssef Belmehdi, lors d’un meeting périodique consacré notamment aux préparatifs du mois sacré de Ramadan. Une démonstration tangible de l’engagement du ministère à embrasser les nouvelles technologies tout en restant ancré dans les valeurs traditionnelles et spirituelles qui caractérisent la société algérienne.

Selon un communiqué officiel du ministère, le service « La Fatwa Directe » repose sur un principe simple mais puissant : permettre une interaction directe et sans intermédiaire entre le demandeur et le mufti. L’objectif sous-jacent est d’encourager la population à se tourner vers les autorités religieuses compétentes pour clarifier toutes questions d’ordre religieux, en assurant une source de réponses fiable et conforme aux principes d’un islam modéré et du juste milieu.

Les citoyens désireux de bénéficier de ce service peuvent d’ores et déjà accéder à la plateforme via le lien suivant : [https://bit.ly/fatwadirecte](https://bit.ly/fatwadirecte). Les utilisateurs sont invités à soumettre leurs questions sur diverses problématiques religieuses, et à recevoir rapidement des réponses éclairées de la part des muftis et savants.

Cet effort du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs s’inscrit dans une démarche plus large de digitalisation et de modernisation des services publics, tout en soulignant l’importance du rôle des institutions religieuses comme vecteurs de paix sociale et d’éducation spirituelle. Il reflète également la volonté d’adopter une démarche inclusive et ouverte, en phase avec les attentes et les besoins de la communauté, et manifeste une continuité dans l’effort de développement et d’innovation du pays, dans le respect de ses valeurs et ses traditions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P