Actualité en Algérie

Le boost estival : Plus de blé tendre pour les moulins des villes côtières algériennes

Dans l’optique de mettre en avant les efforts continus de l’Algérie pour garantir une offre alimentaire stable et de qualité, notamment durant les périodes de forte demande telles que la saison estivale, le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, dirigé par M. Youssef Chaarfa, a récemment annoncée des mesures proactives visant à prévenir toute pénurie de pain, aliment de base très consommé dans le pays.

Face aux membres du parlement lors d’une session dédiée aux questions à l’assemblée nationale, Monsieur le ministre Chaarfa a évoqué un plan visant à allouer des quotas supplémentaires de blé tendre aux provinces côtières. Cette initiative vise non seulement à satisfaire la demande croissante des touristes durant la période estivale mais aussi à stabiliser le marché intérieur en évitant les ruptures de stock de ce produit largement consommé.

Dans un cadre élargi de régulation de l’approvisionnement en matières premières nécessaires à la production de divers produits de boulangerie et pâtisserie, le ministre a signalé que ce processus est réglementé par un décret fixant les prix du farine et du pain à tous les stades de distribution, assurant ainsi un accès équitable à ces produits essentiels.

Le ministère, conscient de l’importance de la régulation de marchés des produits de large consommation, a par ailleurs valorisé les efforts déployés pour approvisionner en continu les moulins en blé dur et tendre à travers des coopératives agricoles spécialisées. En 2023, 165 unités de production de farine, dont 138 privées, ont bénéficié d’un approvisionnement totalisant 29 millions de quintaux de blé dur, et plus de 9 millions de quintaux pour le premier trimestre de l’année suivante. Pour le blé tendre, 432 unités, principalement privées, ont reçu 71 millions de quintaux de blé sur l’année, et 19 millions de quintaux pour le début de 2024.

READ  Algérie : 44 vols captivants vers le sud chaque semaine, nouveauté aérienne incontournable

Concernant l’enjeu de l’esthétique rurale et la lutte contre le cloisonnement anarchique des terres agricoles par des clôtures en plastique, M. Chaarfa a rappelé l’obligation pour les agriculteurs d’adopter des méthodes de clôture respectant les normes en vigueur, sous peine de sanctions pouvant aller jusqu’à la résiliation de leur bail.

Par ailleurs, la question de la prévention des incendies forestiers a été abordée, soulignant l’acquisition par le gouvernement de moyens conséquents, incluant 12 avions et drones, qui seront réceptionnés en juillet prochain, dans le cadre d’une stratégie globale de lutte contre ce fléau.

Cette démarche globale traduit l’engagement du gouvernement algérien à assurer la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement rural et la lutte efficace contre les catastrophes naturelles, témoignant ainsi d’une vision proactive et responsable à l’égard des défis actuels et futurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P