Actualité en Algérie

Le ministre de la Santé arrive à Adrar avec une délégation de haut niveau

Dans un élan manifeste de consolidation et d’amélioration du secteur de la santé, notamment dans les zones les plus reculées de l’Algérie, le ministre de la Santé, le professeur Abd al-Haq Sayeh, a entamé ce jeudi une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Adrar. Cette démarche s’inscrit parfaitement dans la continuité des efforts déployés par les pouvoirs publics pour garantir un accès équitable aux soins de santé pour tous les citoyens, sans distinction de région.

Accompagné d’une délégation ministérielle de haut niveau, cette visite illustre l’engagement du gouvernement à promouvoir la santé dans les régions des hauts plateaux et du sud. Une attention particulière est accordée aux infrastructures sanitaires, cruciales pour le développement local et le bien-être des populations.

À son arrivée, une réception officielle a été organisée en son honneur, présidée par le Wali de la wilaya, El Arabi Belhoul, le président de l’Assemblée Populaire de la Wilaya, ainsi que des représentants des autorités locales, des membres des deux chambres du parlement représentant la wilaya, et des autorités de sécurité et militaires. Cette mobilisation illustre l’importance que revêt cette visite pour la wilaya d’Adrar et reflète l’unité et la solidarité des différentes branches du gouvernement autour de projets d’une importance capitale.

Parmi ses principales activités, le ministre de la Santé a procédé à l’inauguration de plusieurs infrastructures d’une importance majeure pour le domaine de la santé dans la région. Le point d’orgue de ces inaugurations a été la mise en service de la nouvelle institution hospitalière publique “Dahhaj Abdelkader”, dotée de 240 lits et située dans la nouvelle ville de Tillilane, à la municipalité d’Adrar. Ce nouvel établissement marque une avancée significative dans l’offre de santé, répondant aux besoins de la population locale en matière de soins médicaux de qualité.

READ  Pluies torrentielles prévues dans ces régions algériennes, restez vigilant

Dans le même esprit d’amélioration des services de santé, le ministre a également inauguré l’Institut National de Formation Supérieure des Sages-Femmes pour la santé publique, une annexe spécialement dédiée à Adrar. Cette initiative met en lumière l’importance accordée à la formation des professionnels de santé, essentielle pour assurer une prise en charge adéquate des besoins des populations.

En outre, une visite approfondie du Centre de lutte contre le cancer a été effectuée, démontrant ainsi la préoccupation constante du ministère face à cette maladie qui représente un enjeu majeur de santé publique. La tournée du ministre comprenait également l’inauguration d’une clinique multidisciplinaire dans la municipalité d’Asba, circonscription de Tsabit, signifiant ainsi l’élargissement des services de santé et leur rapprochement des citoyens.

Cette série d’ouvertures et d’inspections souligne non seulement la volonté du gouvernement de renforcer le secteur de la santé en Algérie mais aussi sa détermination à atteindre l’excellence dans la qualité des soins offerts aux citoyens, indépendamment de leur localisation géographique. C’est un pas de plus vers l’atteinte d’un système de santé robuste, inclusif et durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P