Actualité en Algérie

Nouvelles Directives du Ministre de l’Éducation sur les Examens de Bac et Brevet en Algérie

Dans une démarche proactive et anticipative, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a pris une initiative louable en ordonnant l’activation immédiate des cellules d’animation et de suivi des examens nationaux au sein des directions de l’éducation. Cette directive, effective dès le dimanche 31 mars 2024, vise à asseoir les préparatifs des examens scolaires nationaux sur des bases solides et méthodiques.

Au cœur de la capitale, au sein du siège du ministère à El Mouradia, une conférence nationale a été organisée sous la houlette du ministre de l’Éducation. Cette réunion, reliant des cadres de l’administration centrale, des directeurs de l’éducation, ainsi que les directeurs de l’Office national des examens et concours et de l’Office national de l’enseignement et de la formation à distance, s’est déroulée via vidéoconférence. L’objectif principal de cette rencontre était de préparer la reprise des cours pour le troisième trimestre de l’année scolaire en cours et de fournir les directives nécessaires pour la gestion des différentes tâches associées.

Un communiqué du ministère a révélé que, suivant les rapports émanant des différentes directions et institutions centrales, le ministre Abdelhakim Belabed a affirmé que l’avancement des programmes éducatifs suit son cours normal. Cette évolution favorable est attribuée à l’engagement et à l’effort collectif de tous les acteurs impliqués, qu’ils soient sur le terrain au sein des établissements éducatifs ou en charge du suivi des opérations.

Dans le contexte de la préparation du troisième trimestre, le ministre a insisté sur l’importance de respecter le calendrier des procédures opérationnelles prévues pour la rentrée scolaire 2024-2025. Ces procédures, détaillées dans le document-cadre, incluent des opérations cruciales telles que la mobilité professionnelle, l’affectation des diplômés des écoles supérieures des enseignants, ainsi que les entrées et sorties au niveau départemental. Toutes ces opérations sont orchestrées grâce au système informatique du ministère de l’Éducation nationale.

READ  Élèves primaires en Algérie: Une rentrée sans papier dès la prochaine session

Cette dynamique de préparation et d’anticipation démontre l’engagement du ministère à offrir un cadre éducatif stable et propice à l’excellence académique, reflétant ainsi la détermination de l’Algérie à perpétuer la progression et l’amélioration continue de son système d’éducation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P