Actualité en Algérie

Rendez-vous à ne pas manquer : Obtenez votre convocation au Bac et au BEM en Algérie

Dans un effort perpétuel pour l’excellence éducative, l’Algérie se prépare à franchir un nouveau cap avec les approches innovantes prises pour les examens de fin d’année. Mohamed Diab Allah, le directeur de l’enseignement primaire au ministère de l’Éducation nationale, a partagé des insights remarquables illustrant la minutie et le dévouement avec lesquels ces examens sont orchestrés.

S’exprimant sur les ondes de la première chaîne radiophonique nationale, lors de sa présence à l’émission « L’invité du matin », ce dernier dimanche, M. Diab Allah a mis en lumière l’adaptation des préparatifs aux spécificités régionales, assurant ainsi que tous les élèves, indépendamment de leur localisation, bénéficient de conditions équitables pour réussir leurs examens. Cette approche sur mesure témoigne de l’engagement de l’Algérie envers une éducation inclusive et de haute qualité.

Les étapes vers ces échéances importantes ont été définies avec clarté. Les inscriptions initiales pour ces examens ont débuté le 21 novembre 2023, marquant un engagement précoce vers la réussite. Le 21 février 2024 a vu la phase de confirmation d’inscription, lançant ainsi la dernière ligne droite avant les épreuves. Actuellement, les apprenants sont engagés dans la phase de retrait des convocations. Celles relatives à l’épreuve de l’éducation physique ont commencé à être distribuées à partir du 16 avril, tandis que celles concernant les examens écrits seront disponibles à compter de la première semaine de mai.

L’accent est également mis sur l’innovation avec l’introduction de la numérisation dans le processus d’inscription et le paiement des droits d’examen par voie électronique. Cette transition vers le numérique reflète l’engagement de l’Algérie envers la modernisation et l’efficacité administrative.

Quant aux spécificités de l’examen de fin d’année, le maintien de l’essence et des objectifs de l’examen est assuré. Cependant, une transformation notoire concerne la structuration de l’examen. Auparavant étendue sur douze jours, la durée des examens a été réduite à trois jours consécutifs, prévus les 12, 13, et 14 mai, avec plusieurs épreuves par jour afin d’optimiser le temps et l’effort des élèves. Cet ajustement, ainsi que l’inclusion de l’éducation physique, soulignent une approche holistique de l’évaluation.

Des examens de rattrapage sont programmés entre le 23 et le 24 juin pour offrir une deuxième chance aux élèves nécessitant une amélioration de leurs résultats. Cette initiative, reflétant la volonté d’accompagner tous les apprenants dans leur parcours scolaire, affirme le principe d’équité au cœur du système éducatif algérien.

Toutes ces mesures, mises en place sous la supervision attentive du ministère de l’Éducation nationale, soulignent l’aspiration de l’Algérie à former une génération bien éduquée, capable de relever les défis futurs avec compétence et confiance. La préparation minutieuse des examens de fin d’année n’est qu’un aspect de cet engagement national envers l’excellence éducative.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P