Actualité en Algérie

L’Algérie : Un acteur majeur parmi les 10 premiers producteurs mondiaux de gaz

L’Algérie Confirme Sa Place Parmi Les Dix Plus Grands Producteurs de Gaz Naturel

Alger, par Riad K. – Depuis le début de janvier 2023 jusqu’en avril 2024, l’Algérie a maintenu son rang parmi les dix plus grands pays producteurs et exportateurs de gaz naturel au monde. Selon un rapport de l’Institut de l’Énergie britannique (Energy Institute), l’Algérie occupe désormais la dixième place mondiale et la troisième à l’échelle arabe, derrière le Qatar et l’Arabie Saoudite.

Les États-Unis continuent de dominer ce classement avec une production record dépassant un trillion de mètres cubes, soit une augmentation de 4,2 % par rapport aux 993,4 milliards de mètres cubes produits en 2022.

L’Algérie, avec une part mondiale atteignant 2,5 % de la production totale de gaz naturel, a vu sa production augmenter de 4 % pour atteindre 101,5 milliards de mètres cubes l’année dernière, contre 97,6 milliards de mètres cubes en 2022. Ses exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) continuent également de croître, avec 3,01 millions de tonnes exportées au premier trimestre 2024, contre 2,91 millions de tonnes pour la même période en 2023.

Le rapport met en lumière la position croissante de l’Algérie dans les exportations de GNL, ayant surpassé le Nigéria et devenant ainsi le premier exportateur africain de gaz naturel liquéfié sur la période de janvier 2023 à avril 2024.

Dans le contexte mondial, la Russie se classe deuxième après les États-Unis, malgré une baisse de production de 5,2 %, atteignant 586,4 milliards de mètres cubes en 2023. Leur part mondiale est ainsi de 14,4 %. L’Iran, quant à lui, occupe la troisième place avec une production de 251,7 milliards de mètres cubes, soit une augmentation de 1,6 %.

La Chine conserve la quatrième place avec une production augmentée de 5,6 %, représentant 5,8 % de l’ensemble mondial. La cinquième position est détenue par le Canada, avec une production de gaz naturel en hausse de 2,9 %, atteignant 190,3 milliards de mètres cubes.

Sur le plan arabe, le Qatar mène avec une part mondiale de 4,5 % dans la production de gaz, suivie de l’Arabie Saoudite avec 2,8 % et de l’Algérie avec 2,5 %.

Ces chiffres consolident la position de l’Algérie comme un acteur majeur sur la scène énergétique mondiale et illustrent les efforts constants pour augmenter sa production de gaz naturel et ses exportations de GNL.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P