Actualité en Algérie

L’Algérie élit son président du Conseil de l’Union Africaine de la Poste 2024-2025

L’Algérie élue à la tête de l’Union Africaine de la Poste pour la période 2024-2025

Lors de la 42ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Union Africaine de la Poste (UAP) qui se tient à Arusha, en Tanzanie, du 3 au 14 juin 2024, l’Algérie a été unanimement élue à la présidence pour la période 2024-2025. Cette nomination met en avant le rôle prépondérant de l’Algérie sur la scène postale africaine.

L’équipe dirigeante nouvellement élue comprendra également le Burkina Faso en tant que premier vice-président et la Tanzanie comme deuxième vice-président. Le bureau sera en outre enrichi par la présence du Botswana et du Burundi, qui occupent les postes de rapporteurs.

Représentée par une délégation de haut niveau conduite par M. Bara Abdelwahab, secrétaire général du ministère de la Poste et des Télécommunications, et en présence de M. Ahmed Djalel, ambassadeur d’Algérie en Tanzanie, l’Algérie entend jouer un rôle clé dans le développement des services postaux sur le continent. La participation algérienne à cet événement de premier plan comprend des réunions stratégiques, techniques et administratives en vue de réguler et améliorer les services postaux, en particulier face aux mutations numériques que connaissent les pays africains.

Le secrétaire général du ministère prendra également part, en tant que porte-parole principal, à une table ronde organisée en marge des réunions du Conseil d’administration. Cette table ronde se concentrera sur la stratégie régionale de l’Union Postale Universelle pour la région africaine en 2024, soulignant ainsi l’importance de la collaboration régionale et des initiatives conjointes pour le développement des infrastructures postales.

Il est important de rappeler que l’Union Africaine de la Poste est une institution spécialisée de l’Union Africaine, chargée de coordonner et de promouvoir le développement des services postaux à travers le continent. Cette élection représente une reconnaissance de l’engagement continu de l’Algérie envers l’amélioration et la modernisation des systèmes postaux africains, plaçant ainsi le pays en position stratégique pour influencer les politiques postales régionales à l’ère numérique.

Le mandat de l’Algérie se veut inclusif et tourné vers l’avenir, visant à renforcer les synergies entre les États membres et à propulser les services postaux africains dans une nouvelle ère d’innovation et d’efficacité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P