Actualité en Algérie

Découverte choquante : 237 tonnes de produits impropres saisis en 20 jours de Ramadan

Au cœur des défis du mois sacré de Ramadan, l’Algérie affiche des résultats remarquables en matière de régulation du marché intérieur. Les équipes de contrôle économique et de répression des fraudes du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations ont déployé des efforts considérables, soulignant l’engagement des autorités dans la protection des consommateurs algériens. Durant les 20 premiers jours de Ramadan, une quantité impressionnante de produits alimentaires non conformes et impropres à la consommation a été saisie à travers le territoire national.

Les saisies, couvrant environ 237 tonnes et plus de 56.388 litres de denrées alimentaires, illustrent la vigilance et l’efficacité des contrôles mis en place. La valeur marchande de ces produits excède les 104 millions de dinars algériens, une somme non négligeable qui reflète l’ampleur des pratiques frauduleuses déjouées. L’intervention de l’administration a également mené à la proposition de fermeture administrative pour 899 commerces, une mesure qui souligne la fermeté des autorités contre les infractions.

Le dispositif de contrôle, qui a réalisé plus de 136.000 interventions, met en lumière l’ample travail d’inspection et de suivi effectué. Ces interventions ont permis de constater près de 27.000 violations et de rédiger 25.630 procès-verbaux en vue de poursuites judiciaires, preuve de l’application stricte de la loi. Le phénomène d’évasion fiscale, avec plus de 2,5 milliards de dinars de ventes non facturées détectées, révèle l’importance de la lutte contre les activités commerciales illicites.

Les infractions varient, allant de l’absence d’affichage des prix, le non-respect des normes d’hygiène, à la vente de produits périmés ou non conformes. Ces pratiques mettent en péril la santé et la sécurité des consommateurs, justifiant ainsi la rigueur des sanctions. Par ailleurs, l’action des autorités ne se limite pas à la répression, une attention particulière est également accordée à la lutte contre la spéculation illégale. Avec 19.240 interventions spécifiques, 76 tonnes de produits destinés à l’alimentation animale, ainsi que de la viande rouge et blanche, et des légumineuses séchées ont été saisies, freinant les tentatives de perturbation du marché.

READ  Découverte passionnante : Phase 2 de l'étude des mythiques montagnes du Tassili N'Ajjer

Ces efforts, traduits par une application rigoureuse de la loi et une surveillance accrue du marché, témoignent de l’engagement de l’Algérie envers la garantie d’un environnement commercial équitable et la protection des droits des consommateurs. Les résultats obtenus pendant Ramadan sont un exemple éloquent de la détermination des autorités à veiller au bien-être de la population, tout en assurant une économie saine et transparente.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P