Actualité en Algérie

Routes bloquées en Algérie suite aux intempéries, découvrez lesquelles

La sécurité et l’accessibilité des routes nationales sont toujours des priorités absolues en Algérie, surtout face aux caprices météorologiques qui frappent diverses régions du pays. Selon les informations fournies par les services de la gendarmerie nationale, certaines voies ont récemment dû être fermées en raison de conditions climatiques défavorables, impactant la circulation dans plusieurs localités.

Dans la vallée de Tizi Ouzou, célèbre pour ses paysages pittoresques autant que pour ses hivers rigoureux, des accumulations de neige ont entrainé la fermeture de routes clés. Il s’agit notamment du tronçon du route nationale N°30 à Nizi N’koulan, commune de Iboudraren, et du route nationale N°33 à Asoul, commune d’Ait Boumahdi, toutes deux obstruées par la neige. La situation est similaire pour la route wilaya N°100 reliant les communes de Ouadhia à Béni Douala, où un glissement de terrain a provoqué l’effondrement de la chaussée près du village de Taguemount.

La région de Bouira n’est pas épargnée par ces intempéries, avec la fermeture de la route nationale N°33, créant un lien vital entre la commune de Bouira et celle de Wassif (Tizi Ouzou). Ce blocage est dû à l’accumulation de neige sur les tronçons situés dans les régions montagneuses de Tikejda et Ighil Goul, relevant de la commune de Bechloul. La route nationale N°15, reliant Bouira à Tizi Ouzou par le col de Tirourda, localité d’Ain El Hadjar, commune d’Aghbalou, est également fermée pour les mêmes raisons.

Heureusement, la plupart des autres routes demeurent accessibles, permettant ainsi de limiter les perturbations sur le reste du réseau routier national.

READ  Dernières infos cruciales pour les aquaculteurs et agriculteurs du Ministère de la Pêche

Les services compétents appellent les usagers de la route à la prudence et à l’adoption de comportements adaptés aux conditions hivernales, en témoignage de leur engagement permanent pour la sécurité des citoyens et le bon fonctionnement des infrastructures du pays. Cette vigilance est d’autant plus cruciale que les conditions météorologiques peuvent évoluer rapidement, demandant une adaptation constante de la part des conducteurs et des autorités locales.

L’Algérie, avec ses divers climats allant des chaleurs intenses du Sahara aux hivers neigeux de Kabylie, reste un territoire où la nature rappelle souvent sa force. La réaction prompte et organisée des services de l’État témoigne de l’engagement sans faille du pays pour assurer la sécurité de ses résidents et le maintien de ses activités économiques essentielles, malgré les défis posés par la météo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P