Actualité en Algérie

Choc en Algérie : près de 3000 morts dans des accidents de la route en 2023

En tant qu’expert journalistique algérien, il est de notre devoir d’informer la population avec fidélité et objectivité sur les enjeux qui touchent notre société. L’année 2023 a été marquée par une hausse notable des accidents de la route au sein de notre territoire, phénomène qui mérite notre attention et notre analyse.

Les données recueillies par les services de la Gendarmerie Nationale révèlent que 8054 accidents de la circulation se sont produits, entraînant la mort de 2963 personnes et la blessure de 13394 autres. Ces chiffres, comparés à ceux de l’année précédente, montrent une augmentation de 9% du nombre de décès et de 29% tant pour les blessés que pour le nombre d’accidents. Le Colonel Jamal Dendani, chef du département de la sécurité routière à la Gendarmerie Nationale, a souligné que cette tendance à la hausse a atteint son pic pendant le mois sacré de Ramadan et la saison estivale.

La capitale, Alger, se distingue malheureusement par le plus grand nombre d’accidents, suivie de près par des wilayas comme Aïn Defla, M’Sila, et Bouira. Sétif quant à elle, recense le nombre le plus élevé de décès. Le Colonel Dendani a également souligné la responsabilité prépondérante du facteur humain dans ces sinistres, représentant 93% du total des accidents.

Il est à noter que 3518 véhicules de transport de marchandises et de voyageurs ont été impliqués, causant 1687 accidents et 604 décès. Les conducteurs âgés entre 25 et 39 ans sont les plus impliqués dans ces sinistres, et 10% des personnes mises en cause ont été testées positives aux drogues et à l’alcool.

READ  Faïd présente un projet clé pour l'équilibrage du budget 2021 au Conseil de la Nation

Quant au respect du code de la route, les infractions notables comprennent l’excès de vitesse et le manquement à la vigilance de la part des conducteurs. Les services de la gendarmerie ont dû prendre des mesures drastiques, signalant près de 452 000 infractions et retirant de la circulation près de 888 véhicules.

Dans un effort de prévention et de sensibilisation, le Centre d’Information et de Coordination Routière a intensifié sa communication, notamment à travers sa page « Tariki » sur Facebook, traitant plus de 3 millions de messages et recevant plus de 90 200 appels.

Cette situation alarmante nous interpelle tous, citoyens et autorités, sur l’importance de la prudence sur nos routes et du respect scrupuleux du code de la route pour préserver des vies. En tant que nation, nous nous devons de mobiliser toutes nos ressources pour inverser cette tendance et assurer la sécurité de tous sur les routes d’Algérie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P