Actualité en Algérie

Plus de 51 000 commerçants mobilisés pour Eid en Algérie : découvrez leur mission

Dans une démarche exemplaire visant à assurer un approvisionnement continu et fiable pendant les festivités du prochain Aïd El Fitr, le ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations d’Algérie a annoncé la mobilisation de plus de 51.000 commerçants à travers le pays. Cet effort colossal témoigne de l’engagement infaillible de l’État à garantir le bien-être de ses citoyens durant des moments clés de l’année.

Selon un communiqué publié ce mercredi, un dispositif spécifique a été préparé par les services du ministère afin de veiller à un approvisionnement régulier des populations en produits et services largement consommés. Pour l’Aïd de cette année 1445 H (2024 M), exactement 51.282 commerçants se sont vus attribuer des tâches essentielles réparties dans divers secteurs d’activité.

Une segmentation détaillée révèle la participation de 6.366 boulangers, 27.949 commerçants spécialisés dans la vente de denrées alimentaires générales, légumes et fruits. S’ajoutent à cette liste 16.462 commerçants de divers autres secteurs, ainsi que 483 unités de production, incluant notamment 127 laiteries, 312 moulins et 44 unités de production d’eau minérale.

Pour veiller au bon déroulement de cet important dispositif, l’effort de surveillance n’a pas été négligé. Pas moins de 2.540 agents de contrôle ont été déployés sur l’ensemble du territoire national, affirme le communiqué. Cette mesure vise à assurer une mise en œuvre efficace du programme de garde mis en place.

Réitérant l’importance de respecter ces mesures, le communiqué rappelle que ces dispositions s’inscrivent dans le cadre de l’application des articles de la loi 13-06, modifiée et complétée par la loi 04-08, relative aux conditions d’exercice des activités commerciales. La loi prévoit des sanctions pour ceux qui ne s’acquittent pas de leur obligation de garde, allant de 30 000 DZD à 200 000 DZD d’amende.

READ  Découvrez comment le secteur automobile domine le marché de l’assurance en Algérie avec 45.6%

Cette initiative du ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations, loin d’être une simple formalité, représente une démarche stratégique pour assurer la stabilité et la tranquillité publique pendant les célébrations de l’Aïd El Fitr. Elle illustre également la capacité et la volonté du gouvernement algérien de mobiliser avec efficacité ses ressources pour le bien-être de sa population, tout en assurant un équilibre entre la rigueur des obligations commerciales et la flexibilité nécessaire à l’occasion de tels événements.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P