Actualité en Algérie

Interception record : 109 kilos de cannabis en provenance du Maroc saisis en Algérie

En Algérie, les forces de l’Armée Nationale Populaire (ANP), en collaboration étroite avec les différentes agences de sécurité, ont mené plusieurs opérations d’envergure à travers les régions militaires du pays, marquant une avancée considérable dans la lutte contre la criminalité transfrontalière et les activités illicites. Dans un élan de sécurité renforcée aux frontières, notamment avec le Maroc, ces opérations ont résulté en l’arrestation de trente-neuf (39) trafiquants de drogue et la saisie de cent neuf (109) kilogrammes de cannabis. En outre, une quantité substantielle de cinq cent soixante-deux (562) grammes de cocaïne ainsi que cent vingt-neuf mille vingt-six (129026) comprimés psychotropes ont été interceptés par les forces de sécurité.

Le ministère de la Défense a révélé dans un rapport que ces interventions ont également permis l’arrestation de cent un (101) individus dans les zones de Bordj Badji Mokhtar, In Guezzam, et Tindouf, mettant en évidence la détermination des forces algériennes à sauvegarder la tranquillité et la sécurité du territoire national. De nombreux équipements utilisés dans des opérations illégales, notamment vingt-six (26) véhicules, quarante-six (46) générateurs électriques, et onze (11) détecteurs de métaux, ont été confisqués, révélant ainsi l’ampleur des activités illégales ciblées par ces opérations. Les forces armées ont également mis la main sur huit (8) quintaux de brut de minerai d’or et de pierres, en plus de détecter et neutraliser des réseaux impliqués dans l’exploitation illégale de l’or, saisissant des quantités d’explosifs et des équipements de détonation.

Dans un contexte plus large de protection des frontières et de lutte contre l’immigration clandestine, les Gardes-côtes algériens ont démontré leur vigilance en déjouant les tentatives de migration irrégulière de cent huit (108) individus, empêchant ces derniers de traverser les frontières nationales à l’aide de bateaux de fortune. Parallèlement, trois cent cinquante-et-un (351) migrants illégaux, de diverses nationalités, ont été interceptés sur le territoire, soulignant les efforts constants de l’Algérie pour contrôler efficacement les mouvements migratoires irréguliers.

Ces actions reflètent l’engagement continu de l’Algérie en faveur de la sécurité et de la stabilité, à la fois sur son sol et dans la région du Maghreb. La coopération entre l’Armée Nationale Populaire et les services de sécurité s’inscrit dans cette logique de vigilance accrue, visant à contrecarrer toute forme d’activité susceptible de menacer la paix sociale et l’intégrité du territoire national.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P