Actualité en Algérie

Faïd présente un projet clé pour l’équilibrage du budget 2021 au Conseil de la Nation

Lundi, une présentation notable a eu lieu au Conseil de la Nation par Monsieur Azziz Fayad, le Ministre des Finances, mettant en avant un bilan financier optimiste pour l’année 2021. La loi de règlement budgétaire révélée affiche des résultats supérieurs aux attentes, avec des revenus dépassant les prévisions de plus de 10%.

Le Ministre Fayad a souligné que cette réalisation financière est le fruit des réformes entreprises en matière de maîtrise des dépenses publiques à moyen terme. Il a précisé que les revenus ont connu une augmentation significative de 10,67% par rapport aux prévisions initiales, attestant ainsi de la solidité de la gestion financière du pays. Les chiffres présentés par le Ministre indiquent que les revenus budgétaires ont atteint 5 900,63 milliards de dinars algériens à la fin de décembre 2021, incluant 3 973,58 milliards de dinars de ressources ordinaires et 1 927,05 milliards de dinars provenant des impôts sur les hydrocarbures.

Les dépenses budgétaires, quant à elles, ont été évaluées à 7 925,23 milliards de dinars algériens, couvrant à la fois les coûts de gestion de 5 450,44 milliards de dinars et les dépenses d’équipement de 2 474,78 milliards de dinars. Cette situation reflète un taux d’utilisation des ressources de 91,69%, conformément aux estimations du budget complémentaire pour la même période financière.

Le gouvernement algérien, soucieux des défis posés par la pandémie de COVID-19, a également augmenté les dépenses budgétaires par rapport à l’année 2020 pour couvrir les coûts supplémentaires engendrés par la crise sanitaire, ainsi que pour répondre à la demande d’investissement des différents secteurs et soutenir certains projets régionaux de restructuration. Cette décision a également permis d’élaborer un programme correctif spécial pour plusieurs wilayas, garantissant ainsi une réponse adaptée et efficace aux besoins spécifiques de ces régions.

READ  Session décisive aujourd'hui au Conseil Populaire National pour un code pénal réformé

Cette gestion stratégique du budget par le Ministère des Finances témoigne de l’engagement du gouvernement algérien envers une gouvernance économique prudente et réfléchie, visant à assurer la stabilité et le développement durable du pays. Cette démarche proactive s’inscrit dans le cadre des efforts continus de l’Algérie pour surmonter les défis économiques actuels et futurs, tout en mettant en place des fondations solides pour la prospérité de la nation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P