Actualité en Algérie

Élèves primaires en Algérie: Une rentrée sans papier dès la prochaine session

En cette belle journée de jeudi 28 mars 2024, l’Algérie témoigne une fois de plus de son engagement continu pour l’amélioration de son système éducatif. Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, au cœur des avancées significatives, a partagé des nouvelles encourageantes lors de sa tournée dans la wilaya de Médéa, illustrant l’effort national incessant pour munir son peuple de l’éducation de qualité qu’il mérite.

La digitalisation est à l’ordre du jour, avec la mise en œuvre d’un système d’inscription exclusivement numérique pour les nouveaux élèves atteignant l’âge de six ans, jardinant leur entrée dans le monde primaire. Cette avancée, rendue possible grâce à une collaboration sans faille entre le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Urbanisme, promet une transition fluide pour les familles à travers le pays, assurant une prise en charge efficace de cette étape cruciale de la vie éducative des jeunes Algériens.

La visite a débuté à la municipalité d’Ouled Ibrahim, où le ministre a eu l’honneur d’inaugurer le collège modèle 05 de la mosquée du Messager, venant remplacer le collège Yahia Belkhier. Ce geste est plus qu’une simple inauguration; il reflète la détermination de l’État à assurer que chaque enfant, quel que soit son lieu de résidence, bénéficie d’un environnement d’apprentissage adapté et stimulant. Là, il a également pris part à une rencontre avec des enseignants impliqués dans les sessions de soutien et de révision, soulignant les mesures étatiques prises pour garantir des conditions de travail et d’étude optimales.

Poursuivant son parcours, le ministre Belabed a mis le cap sur la municipalité de Berrouaghia pour dévoiler un lycée de remplacement pour le lycée Mustapha Nabi, avant de mettre en lumière les actions de support éducatif menées, témoignant ainsi de l’engagement constant du gouvernement à favoriser l’excellence académique.

READ  Enquête interne sur la gestion des fermes modèles : le scoop du ministère de l'Agriculture

L’élan positif a continué à Trois Cercles et Oum El Bouaghi, où le ministre a posé la première pierre de projets ambitieux de construction de nouveaux établissements, répondant directement aux besoins locaux et évitant aux élèves de longs trajets souvent pénibles. C’est un soulagement et une grande promesse pour les communautés concernées, éliminant un obstacle majeur à l’accès à l’éducation.

Le point d’orgue de cette tournée inspirante a été la mise en chantier d’un collège modèle 06 au sein du complexe résidentiel de Draa Essamar, soulignant l’importance d’intégrer les infrastructures éducatives au cœur des nouveaux développements urbains pour créer des communautés inclusives et bien équipées.

Ces développements sont le témoignage vivant de la vision progressiste de l’Algérie pour son système éducatif. Grâce à l’adoption de technologies avancées et à une planification urbaine réfléchie, le pays affirme son engagement envers un avenir où chaque enfant aura l’opportunité de s’épanouir et de réaliser son potentiel. Il est clair que, sous la guidance éclairée de ses dirigeants, l’Algérie est sur la voie d’une révolution éducative qui promet d’enrichir non seulement la vie de ses jeunes citoyens mais aussi l’avenir de la nation elle-même.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P