Actualité en Algérie

Dernières infos cruciales pour les aquaculteurs et agriculteurs du Ministère de la Pêche

Dans le cadre des efforts continus pour soutenir et encourager le secteur de l’aquaculture en Algérie, le Ministère de la Pêche et des Produits de la pêche a récemment annoncé une initiative majeure visant à stimuler la production du Tilapia, un poisson de plus en plus populaire parmi les consommateurs locaux et qui représente une source importante de revenus pour les agriculteurs et les éleveurs. Cette initiative s’inscrit dans une politique nationale visant à diversifier l’économie du pays et renforcer la sécurité alimentaire, tout en offrant de nouvelles opportunités d’emploi, notamment pour les jeunes et les acteurs économiques cherchant à investir dans ce secteur prometteur.

En particulier, le Ministère a mis en place une prime incitative de 50 DZD par kilogramme de Tilapia produit, conformément aux dispositions de la loi de finances pour l’année 2024. Cette prime est accessible aux aquaculteurs opérant dans les eaux douces et aux agriculteurs pratiquant l’aquaculture intégrée à l’agriculture. Ces derniers sont invités à se rapprocher des directions et des chambres de la pêche et de l’aquaculture sur l’ensemble du territoire national pour davantage d’informations et pour le dépôt de leurs dossiers.

Le Ministère appelle également les acteurs économiques et les jeunes désireux de s’investir dans l’aquaculture à se renseigner sur les incitations financières et fiscales spécialement conçues pour ce secteur d’activité. Cela reflète une volonté claire du gouvernement d’encourager l’innovation et l’entreprenariat dans un domaine où l’Algérie, grâce à ses ressources naturelles importantes, a un potentiel considérable à exploiter.

Pour bénéficier de la prime incitative, le dossier à fournir inclut, pour les établissements d’aquaculture, une fiche d’information remplie selon un modèle approuvé disponible auprès des directions et chambres concernées, une copie du registre de commerce, une copie du permis d’aquaculture, ainsi qu’une copie d’un relevé d’identité bancaire ou postal. Pour les activités d’aquaculture intégrée à l’agriculture, la procédure reste sensiblement la même, démontrant ainsi la simplification des démarches administratives pour encourager la participation des agriculteurs.

READ  Nouvelle importante pour les étudiants: Réforme majeure chez l'ONEFD en Algérie

Ce programme de subvention est un témoignage de l’engagement de l’Algérie envers le développement durable et la valorisation de ses ressources aquatiques. Il ouvre la voie à une augmentation significative de la production nationale de Tilapia, répondant ainsi à la demande croissante du marché tout en contribuant à la création d’emplois et à l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs et aquaculteurs algériens. Sans aucun doute, ces efforts consolideront la position de l’Algérie comme un acteur clé dans le domaine de l’aquaculture non seulement à l’échelle régionale mais aussi internationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P