Actualité en Algérie

Distribution imminente: 50 000 DZD pour les agriculteurs algériens touchés par les inondations

Dans un élan de solidarité manifeste envers les agriculteurs algériens touchés par les récentes inondations, les autorités nationales, sous les directives fermes du président de la République, ont lancé un programme de soutien financier d’une grande ampleur. En vertu de ces instructions présidentielles, rendues publiques lors du conseil des ministres du 10 mars 2024, une allocation financière d’une valeur de 50 000 DZD sera attribuée à chacun des agriculteurs sinistrés.

L’initiative présidentielle, qui coïncide avec le mois sacré de Ramadan, est pensée comme un bol d’air pour les agriculteurs des sept wilayas touchées, représentant un véritable geste de reconnaissance envers ceux s’étant retrouvés en première ligne face aux caprices de la nature. Cette généreuse mesure vise à compenser les pertes considérables subies et à encourager la reprise des activités agricoles le plus rapidement possible.

Le suivi rigoureux de l’opération a été exemplifié par l’intervention personnelle du wali de Béjaïa, qui a tenu à s’assurer de l’avancement des travaux de distribution des fonds au sein du Fonds Régional de Coopération Agricole. Celui-ci, suivant à la lettre les délais fixés par le chef de l’État, a réitéré l’impératif de respecter la fenêtre d’une semaine pour le déroulement de cette opération capitale.

Dans un mouvement parallèle témoignant de l’efficacité et de la coordinnation entre les différentes administrations impliquées, la wilaya de Mila s’est également activée pour matérialiser cette promesse présidentielle. Sous l’égide du wali, le secrétaire général de la wilaya a procédé à la remise des chèques bancaires aux fermiers affectés, couvrant la période critique allant du 28 février au 1er mars 2024. Cette démarche confirme l’engagement de l’État à soutenir ses citoyens dans les moments les plus difficiles et reflète la volonté du gouvernement d’activer tous les leviers nécessaires pour adoucir les répercussions des catastrophes naturelles sur les populations rurales.

READ  Rencontre au sommet : le Général de Corps d'Armée Chanegriha accueille le vice-ministre russe

L’ensemble de ces efforts se traduit par une mobilisation sans précédent du gouvernement en faveur du secteur agricole, pierre angulaire de l’économie algérienne et garant de la sécurité alimentaire du pays. En agissant de la sorte, les autorités algériennes ne montrent pas seulement leur capacité à répondre avec efficacité et diligence aux situations d’urgence, mais elles renforcent également le lien de confiance et de proximité avec les citoyens, illustrant un modèle de gouvernance soucieux du bien-être de ses agriculteurs et résilient face aux défis environnementaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P