Actualité en Algérie

300 millions de dollars pour le nouveau souffle du Barrage Vert algérien

Dans le cadre des efforts continus de l’Algérie pour combattre la désertification et promouvoir la conservation de l’environnement, le gouvernement a annoncé un projet ambitieux pour la réhabilitation du barrage vert. Selon Jamal Touahria, le Directeur Général des forêts, cette initiative stratégique bénéficiera d’un budget impressionnant de 300 millions de dollars pour les quatre prochaines années, dans le cadre d’un plan plus large visant à lutter contre le désert avançant entre 2023 et 2030, avec un budget total de 550 millions de dollars.

Le projet, d’une portée nationale et stratégique, s’étendra à travers 13 wilayas, ciblant la reforestation de plus de 200 000 hectares pour combattre efficacement les phénomènes de désertification. M. Touahria a déclaré lors d’une interview accordée à la chaîne saoudienne « Al Sharq Al Awsat » que l’objectif est de contrecarrer l’avancée des sables vers les plaines et les hauts plateaux dans le nord du pays, sur un front de 1 500 kilomètres de long et jusqu’à 40 kilomètres de profondeur.

La stratégie vise à exploiter des espèces végétales résistantes à la désertification et aux incendies forestiers, notamment des arbres fruitiers comme l’olivier, les pistachiers, les amandiers et les caroubiers, ainsi que l’opuntia, connue pour sa capacité à former une barrière naturelle contre les incendies. Ces plantations serviront également de source de nourriture pour le bétail.

Dans le même esprit, le Directeur Général des forêts a souligné l’adoption d’une approche proactive pour renforcer la préparation et la réponse aux incendies de forêts en 2024. La capacité d’intervention aérienne a été significativement améliorée, avec l’acquisition et la location de 12 avions spécialement équipés pour combattre ces sinistres, afin de prévenir la répétition des tragiques incendies forestiers des années précédentes.

READ  Abdelmajid Tebboune, un message poignant pour le 62ème anniversaire de la fête de la Victoire

En plus, l’Algérie a augmenté sa flotte destinée à la lutte contre les incendies, incluant des avions de petite taille, adaptés à la navigation dans les terrains montagneux difficiles, ainsi qu’une importante avion de chargement appartenant à l’Armée nationale populaire, et sept hélicoptères partagés entre l’armée et la protection civile, tous équipés pour éteindre rapidement tout départ de feu. Des aires d’atterrissage ont également été aménagées dans plusieurs wilayas, renforçant ainsi les mesures de prévention contre les incendies forestiers.

Le couvert forestier en Algérie, dominé par le pin d’Alep, le chêne-liège et l’eucalyptus, s’étend sur 4,1 millions d’hectares, représentant 2,3% de la superficie totale du pays. Cette initiative gouvernementale illustre l’engagement de l’Algérie dans la préservation de son patrimoine naturel et la lutte contre les changements climatiques, visant à assurer un avenir durable pour les générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P