Actualité en Algérie

Découvrez comment 13 millions d’Algériens vont bénéficier de la carte dorée en 2024

Dans le cadre d’une mobilisation remarquable pour l’avancement technologique, l’Algérie, sous la houlette éclairée de son gouvernement, fait face à des avancées significatives vers la transformation numérique, selon les déclarations du ministre de la Poste et des Communications électroniques, Karim Bibi Triki. Cette transformation se manifeste notamment dans l’augmentation substantielle des foyers connectés à Internet et l’expansion rapide du réseau de fibre optique.

Ces avancées, en phase avec les engagements pris par le président de la République, s’illustrent par l’accès à Internet pour 80% des citoyens, souligne le ministre. Adepte de l’évolution constante, l’Algérie observe en outre une hausse significative de l’utilisation de la carte dorée, avec 13 millions de détenteurs actuels par rapport à 6 millions en 2020. Ce saut quantitatif traduit une confiance renouvelée et croissante dans les systèmes de paiement électronique, fortifiés par un essor remarquable du nombre de transactions effectuées, passant de 20 000 paiements par mois en 2021 à plus de 28 000 paiements par jour à l’heure actuelle.

Le ministre, lors de son intervention sur la première chaîne radio nationale, n’a pas manqué de préciser l’objectif ambitieux du secteur : atteindre six millions de foyers connectés à Internet d’ici fin 2024. L’optimisation de la couverture Internet est soutenue par un déploiement prudent de la technologie de la fibre optique à travers le territoire national, permettant ainsi à plus d’un million et deux cent mille abonnés de jouir d’une connexion de qualité supérieure.

Parallèlement à ces efforts conséquents, un programme novateur ciblera 1400 sites résidentiels dans des régions moins peuplées, promettant une inclusion numérique plus large. « Après avoir complété toutes les démarches administratives, ils seront connectés au réseau de téléphonie mobile pour faciliter l’accès aux technologies de l’information et de la communication, » a précisé Bibi Triki.

READ  Révolution en Algérie: 11 nouvelles stations pour transformer l'eau de mer en or bleu

Au-delà de la transformation numérique, l’amélioration de l’accès aux services postaux est également au cœur des préoccupations du ministère. Bibi Triki a fait état de l’expansion du réseau postal, qui compte aujourd’hui près de 4300 bureaux de poste, renforcé annuellement par l’ajout de 100 nouveaux bureaux.

Dans un autre registre, le ministre a mis en avant l’importance de l’éducation et de la sensibilisation aux dangers potentiels associés à l’utilisation des réseaux sociaux. Une campagne nationale a été lancée afin d’alerter la société civile sur les risques et encourager une utilisation responsable de ces plateformes.

Cette dynamique de croissance et de modernisation montre la ferme volonté de l’Algérie de se positionner comme un acteur majeur dans le domaine du numérique, en adéquation avec les standards internationaux, tout en veillant à ce que les bénéfices de ces avancées profitent à l’ensemble de la population.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P