Actualité en Algérie

Problèmes de santé chez les pèlerins : Coup de soleil et maladies respiratoires en tête

En Algérie, une initiative louable a récemment été mise en lumière avec le lancement des examens médicaux destinés aux futurs pèlerins du Hajj prévu pour l’année 2024. Ces examens représentent une étape capitale dans la préparation des fidèles avant leur départ vers les terres sacrées. Le Docteur Mohamed Youssefi, à la tête de la commission médicale de Boufarik dans la wilaya de Blida, s’est exprimé sur les affections couramment rencontrées parmi les pèlerins algériens, et les efforts entrepris pour garantir leur bien-être.

Les fidèles algériens, notamment les plus âgés parmi eux, sont souvent confrontés à des défis sanitaires significatifs lors du pèlerinage, comme l’a rappelé le Dr Youssefi. Les températures avoisinant les 50 degrés Celsius dans la région posent un risque accru de maladies respiratoires et de coups de chaleur. La préparation à ces conditions est donc cruciale. L’utilisation excessive des climatiseurs et l’exposition subite à l’air froid, après avoir été à l’extérieur, ont également été identifiées comme des causes contributives.

Outre ces préoccupations majeures, les pèlerins sont parfois touchés par d’autres troubles, tels que des infections cutanées ou des problèmes digestifs, soulignant la nécessité d’une prévention et d’un suivi rigoureux.

Pour pallier ces difficultés, une série de mesures préventives a été adoptée. Le docteur Youssefi a mis en exergue les dispositions prises pour assurer une prise en charge médicale optimale, dont la mise à disposition de vaccins contre l’influenza saisonnière et le tétanos, et la mobilisation d’équipes médicales dédiées.

Cette année, les candidats au Hajj pourront bénéficier de ces examens médicaux préparatoires dans quatre zones distinctes de la wilaya (El Arbaâ, Mouzaïa, Ouled Yaïch, Boufarik), avec pour objectif l’obtention d’un certificat attestant de leur aptitude à accomplir le pèlerinage. Les opérations ont commencé au début de cette semaine et continueront jusqu’au 20 mai, marquant une étape cruciale dans la préparation spirituelle et physique des pèlerins.

READ  Promotions alléchantes sur les tarifs du transport maritime national en Algérie

Cette initiative s’inscrit dans une volonté nationale d’accompagner les citoyens dans l’un des cinq piliers de l’Islam, en veillant à leur intégrité physique tout au long de cette épreuve de foi. Elle reflète l’engagement des autorités algériennes à assurer la sécurité et le bien-être des pèlerins, soulignant ainsi l’importance accordée par l’Algérie au bien-être de ses citoyens, notamment dans leur accomplissement d’actes de dévotion profondément ancrés dans la foi islamique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P