Actualité en Algérie

Découvrez comment les programmes TV algériens ont réduit la violence, révèle le ministre

Dans une démarche soucieuse d’harmoniser la programmation télévisuelle avec l’esprit du mois sacré de Ramadan, le ministre de la Communication, Mohamed Laqab, a souligné l’engagement de son ministère à veiller à la conformité des contenus diffusés. Lors d’une session publique à l’Assemblée populaire nationale, où des questions orales étaient adressées à plusieurs membres du gouvernement, M. Laqab a assuré que des actions concrètes ont été entreprises en coordination avec l’Autorité nationale indépendante de régulation de l’audiovisuel pour ajuster les programmes de manière sérieuse et opportune.

Il a rappelé une série de réunions préparatoires, notamment celle du 27 janvier avec les directions des chaînes de télévision et de radio, au cours de laquelle des directives ont été émises pour éviter toute forme de violence verbale ou physique et pour respecter les particularités du mois de Ramadan. Des rencontres ultérieures, notamment celle du 14 mars, ont été nécessaires en constatation du non-respect initial de ces directives, étendant l’attention également aux producteurs indépendants.

Améliorant notablement la qualité des programmes, ces initiatives ont entraîné une réduction significative des scènes de violence dans les émissions télévisuelles. De plus, M. Laqab a noté une coopération appréciable des chaînes de télévision concernant la régulation des durées de publicité, confirmant leur adhésion au cahier des charges.

S’éloignant d’une posture de censeur, le ministère affirme son rôle de promouvoir la production nationale, une préférence d’autant plus justifiée que le coût des productions étrangères est élevé. Parallèlement, l’attention a été dirigée vers l’apport des quatre stations régionales du réseau de télévision publique – situées à Ouargla, Béchar, Constantine, et Oran – qui contribuent à hauteur de 20 % au contenu programmé, enrichissant ainsi l’offre aux téléspectateurs.

READ  Décharge des 8 premiers milliers de tonnes de pommes de terre pour consommation en Algérie

Le ministre de la Communication a également mis en avant l’engagement du secteur dans l’inclusion de personnes aux besoins spécifiques, en alignement avec la vision humaniste du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Cette politique d’inclusion s’est traduite par le recrutement de 34 nouveaux employés, répartis entre la radio nationale et la télévision publique, sans omettre d’autres embauches réalisées au sein des établissements rattachés au ministère. M. Laqab a réaffirmé que ce domaine porte une dimension humaine avant tout, assurant que les portes restent ouvertes à tout détenteur de qualifications.

Ces efforts reflètent une démarche inclusive et respectueuse, visant à offrir un contenu médiatique enrichissant et adapté, tout en promouvant l’emploi et l’intégration sociale au sein du secteur de la communication en Algérie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P