Actualité en Algérie

Attaf accueille avec faste son homologue Sierra-Léonais, un moment clé à ne pas rater

Dans une atmosphère cordiale Soulignant les liens forts qui unissent Alger à Freetown, le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a reçu ce dimanche à Alger son homologue de Sierra Leone, Musa Timothy Kaba. Cette réunion a été l’occasion pour les deux nations de poursuivre le dialogue initié lors de la visite du président sierra-léonais, Julius Maada Bio, en Algérie en janvier dernier, une visite qui avait été marquée par la volonté du président algérien, Abdelmadjid Tebboune, et de son homologue de renforcer les liens entre les deux pays.

La principale préoccupation exposée lors de cette rencontre était la concrétisation de l’ouverture d’ambassades dans les capitales respectives, Alger et Freetown, une étape considérée comme cruciale pour le raffermissement des relations bilatérales. Le ministre Attaf a par ailleurs évoqué les discussions engagées autour des enjeux du Conseil de sécurité de l’ONU, question d’intérêt commun puisque les deux pays occupent actuellement un siège non permanent dans cette institution. Les discussions ont notamment porté sur des sujets d’actualité brûlante telles que la question palestinienne et la situation à Gaza.

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité de la coordination entre leurs pays au sein du Conseil de sécurité, mettant en avant une concordance de vues, notamment concernant la cause palestinienne et les agressions israéliennes à Gaza. L’accent a également été mis sur la nécessité de donner une nouvelle dynamique aux relations bilatérales, en fixant des priorités pour les futurs ambassadeurs à Alger et à Freetown.

READ  Un pas vers l'avenir: le CNAS algérien s'allie avec le géant italien San Donato

Le ministre sierra-léonais a souligné l’importance de cette rencontre pour la consolidation des relations bilatérales, évoquant un passé commun riche en valeurs de démocratie, de liberté, de justice, de sécurité, et de développement pour les deux peuples et pour l’Afrique dans son ensemble. Concernant le Conseil de sécurité, Musa Kaba a réitéré la position conjointe de condamnation des événements à Gaza, appelant à un cessez-le-feu et à permettre l’acheminement de l’aide humanitaire, tout en affirmant la volonté des deux nations de collaborer pour la paix et la sécurité sur le continent africain.

La discussion a également évoqué la facilitation des démarches pour l’ouverture d’une ambassade de Sierra Leone à Alger, une initiative prise lors de la visite du président Bio en Algérie. Cette démarche a été décrite comme une valorisation des relations fraternelles entre les deux pays.

Ce rendez-vous entre les deux diplomates, venant après leur rencontre en marge de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l’Organisation de la coopération islamique à Jeddah, offre une perspective prometteuse pour l’avenir des relations algéro-sierra-léonaises, témoignant d’une volonté commune d’approfondir les liens d’amitié et de coopération dans divers domaines.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
P